Livre d'or (ancien)

> revenir au nouveau livre d'or

MINNE Bernard Très flatté d'avoir été choisis comme modèle pour faire ce magnifique livre.
Depuis 48 années que je fais les 2 Réveils de Cassel, Petit Carnaval, Lundi de Pâques à 6 heures du matin, je suis vraiment le Réveilleur.
Amitié à tous.
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci Bernard. Contents que le lien se soit fait entre vous, le Réveilleur du carnaval de Cassel, et Sarah Mercier, l'illustratrice de "Dansez vieux géants ! "
Envoyé par MINNE Bernard

07-12-2017
Angélique Dureux Merci pour votre travail, découvrir vos livres ceux que vous publiez ou que vous écrivez est un vrai plaisir, que je partage avec mon fils et mes élèves. Bonne lecture à tous !
Réponse d'UTOPIQUE :
Que c'est agréable d'entendre une déclaration comme ça ! Vous êtes un ange Angélique... Didier
Envoyé par Angélique Dureux

05-11-2017
Laurence Hovde et Martine Morilleau SHIRO.....
Juste un p’tit mot pour dire que ce week-end, Maxime (4ans), Martine et moi avons lu et écouté l’histoire de Shiro, plusieurs fois bien sûr... comme un enfant de 4 ans aime le faire !
Nous l’avons tous vraiment beaucoup apprécié, la double page au centre est si belle et les quartiers si chaleureux et vivants…..Maxime, qui vient de perdre son papa, a été aussi touché de voir que le vieil homme veille sur Shiro, même s'il est mort…
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci Laurence pour ce partage. C'est vrai qu'il est très réussi, ce SHIRO... tant du point de vue du texte, que des images et de la musique ! Un gros bisou à Maxime de la part de Didier, un éditeur comblé.
Envoyé par Laurence Hovde et Martine Morilleau

03-07-2017
Sophie Deyzac "Les mots d'Enzo", c'est un vrai cadeau offert aux petites et grandes oreilles qui vont l'entendre, aux yeux qui vont découvrir ces belles images. La justesse des mots et des images est émouvante. Cet album apaisera certainement les enfants qui se reconnaîtront dans le personnage touchant d'Enzo.
Merci d'avoir fait naître et vivre cette belle histoire.
Réponse d'UTOPIQUE :
Et merci à vous de partager ainsi votre goût pour ce livre !
Envoyé par Sophie Deyzac

21-04-2017
Lafaille Arlette Cette semaine j'ai fait écouter à mes MS "Dansez vieux Géants" car nous préparons carnaval. Ils ont tellement aimé qu'ils m'ont redemandé l'histoire le lendemain. J'avais peur que cela soit un peu difficile pour eux mais ils étaient bouche bée devant les illustrations. Du coup je les ai fait bouger sur la musique et c'était super. Je crois qu'ils se sont vraiment régalés avec un texte, des illustrations et une musique formidables. Cela me fait plaisir de voir mes élèves adhérer à la qualité.
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci pour ce joli témoignage ! On aimerait les voir danser, ces bouts d'chou...
Envoyé par Lafaille Arlette

13-04-2017
Anne-Lise Borel Message à l'attention de Caroline Lechevallier :
Quel plaisir de vous avoir rencontrée samedi sur un salon... Tim et moi avons été sous le charme dès les premières discussions, vous êtes tellement chaleureuse... et depuis nous lisons votre album deux fois par jour ! Charles-Edouard est vraiment très attachant. Tim ne jure plus que par ce livre. Quel plaisir de lui lire et de vivre à chaque fois une grande complicité : quand Tim dit le nom du loup à ma place car il n'a suffit que d'une lecture pour qu'il le sache par cœur, quand Tim met ses petites mains sur son cou lorsque le papa dit à son fils de fuir les jambes à son cou, quand je mime le fait d'embrasser les parents cauchemars partout et que Tim éclate de rire ... Merci beaucoup pour ce magnifique album, bonne continuation, on suivra avec beaucoup de plaisir vos prochains textes. Bravo également à l'illustratrice dont Tim remarque chaque détail (elle est belle la maman lapin...). Une maman qui adore "Tous les cauchemars ont peur des bisous"!
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci Anne-Lise et Tim pour ce joli témoignage qui a fait grand plaisir à l'auteure et à l'illustratrice !
Envoyé par Anne-Lise Borel

05-04-2017
François MENARD DEUX AVIS (parmi d'autres) DES LECTEURS du Collège Henri Cahn de Bry-sur-Marne, recueillis par leur professeur-documentaliste François Menard :

"Deux mains pour le dire"
Je l’ai trouvé beau, poétique et trop court. Peu de livres parlent de ce sujet
(handicap) et il est bien abordé.
J'ai aimé ce livre, il est beaucoup plus émouvant que je ne l'aurais cru.
C'est beau que Lisa soit sourde et que Manuel aille jusqu'à apprendre la LSF
pour elle .
J’aurais bien aimé savoir ce qui se passe après l'hospitalisation de Lisa.
Charlotte

***

"C'était écrit comme ça"
Beau, émouvant, violent, poétique.
C'est un livre très poétique qui compare un monde de rêve avec la réalité de la 2
ème guerre mondiale, il est très émouvant car les illustrations sont très
expressives.
Quand on a fini de lire ce livre on est très chamboulé car on imagine tout ce qui
aurait pu se passer si les nazis n'avaient pas raflé tous les juifs.
Ce livre est petit mais il nous fait ressentir beaucoup d'émotions, les images nous
aident à comprendre un peu mieux l'histoire.
Marion
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci François ! La rencontre avec vos élèves-lecteurs était très riche. Bel accueil. Ils ont de la chance de vous avoir comme professeur.
Envoyé par François MENARD

22-03-2017
Carole LEROY-GOSSELIN J'ai animé hier ma formation sur le Handicap auprès de bénévoles de Lire et faite lire.
A ma grande joie, "La musique de Rose" et "Mon extra grand frère" font partie des albums qui ont été les plus appréciés pour :

la clarté des textes et des situations évoquées
la beauté des illustrations
la douceur qui règne dans les deux albums

La bibliographie sélectionnée pour la formation est ensuite diffusée auprès de l'ensemble des bénévoles de Lire et faire lire, des médiathèques et librairies des environs.
Merci pour votre collaboration à ce travail de médiation :-)

Carole
Envoyé par Carole LEROY-GOSSELIN

22-03-2017
sarah ducourneau J' ai lu Deux mains pour le dire de DIDIER JEAN et ZAD. J' ai adoré cette histoire surtout l' amour qu' il y a entre Manuel est Lisa (Manuel qui n' aimait pas Lisa avant de découvrir qu'elle est sourde). Comment les auteurs ont-ils eu l' idée de cette histoire? Merci d' avance. SARAH DUCOURNEAU (11 ans - CM2) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse d'UTOPIQUE :
Bonjour Sarah Merci pour ton gentil message. L'idée de cette histoire est née, entre autre, en lisant le récit d'Emmanuelle Laborit, "LE CRI DE LA MOUETTE", où elle raconte son enfance de jeune fille sourde, dans un monde d'entendant. Cette auteure est aussi une comédienne réputée. Didier et Zad
Envoyé par sarah ducourneau

17-03-2017
Dominique Charles Bonjour,

Quand j'étais enseignant, j'ai eu le plaisir d'avoir Didier Jean et Zad dans ma classe pour la présentation de Zoum, chat de traîneau, que j'ai lu et relu les 10 dernières année de ma carrière. J'en garde, ainsi que les enfants de ma classe je suppose, un excellent souvenir ! Zad nous avait fait un mini tableau au pastel .
Depuis que je suis grand-père, j'ai le plaisir de faire découvrir les albums de Didier Jean et Zad à mes petits enfants.
Venant de découvrir Utopique, je ne vais pas manquer de commander de nouveaux livres.
Réponse d'UTOPIQUE :
Ça nous rajeunit pas, tout ça, Dominique ! Mais c'est certainement un des privilèges de l'âge d'avoir des petits enfants et de pouvoir leur raconter ainsi des histoires... Merci de nous être fidèles. Didier et Zad
Envoyé par Dominique Charles

14-02-2017
Lucie Coullon Bonjour,
Enseignante en maternelle, j'ai eu le plaisir de lire certains de vos livres à mes trésors de 5ans. leur préféré: "Zoum, chat de traîneau". Ce livre les a fait rire et réfléchir. Merci !
Lucie
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci Lucie pour ce gentil message. C'est vrai que Zoum est un des classiques de Didier JEAN & ZAD. Nous allons d'ailleurs encore le réimprimer !
Envoyé par Lucie Coullon

30-11-2016
Micheline Prouilhac Je viens de lire et de relire :
LES ARTICHAUTS
Momo GERAUD * Didier JEAN & ZAD
2 Vives Voix. 2012
PETITE MISS
Momo GERAUD * Juliette LAUDE
Utopique. 2016
Dans ses albums, grand format, Momo Géraud traite de sujets sensibles avec un tact, une sensibilité qui ne peut que séduire enfants et pré-adolescents mais sans doute aussi les adultes qui les aident et les aiment.

Dans le premier texte, Les Artichauts, la petite fille est témoin de la violence conjugale. Dans le second, Petite Miss, les adultes volent à Lola son innocence sous le travestissement : il y a loin entre les jeux de déguisement avec des attributs de la féminité, en solitaire, devant son miroir et l'exposition publique en concours des Petites Miss.
Tout est vu avec un regard d'enfant.
Tout est dit dans un langage d'enfant, mais avec une grande subtilité dans l'émotion contenue : la violence est latente, comme furtivement glissée entre les mots.
Les deux héroïnes, avec l’appui d’adultes consolateurs, trouveront chacune un moyen de fuir la violence du monde qui les entoure …

Momo Géraud, dans ses albums superbement illustrés, offre avec délicatesse une littérature qu'on a envie de nommer « engagée » et qui reste une littérature « de jeunesse » sur des sujets difficiles et peu ou pas traités, dans un style travaillé, poétique et sobre à la fois. Les enfants peuvent y trouver sécurité et promesse d'avenir. Les adultes aussi.
Envoyé par Micheline Prouilhac

16-11-2016
Eliane Bishop Chaque album Utopique est une jolie découverte : beaucoup de sensibilité aussi bien dans les textes que dans les illustrations, une pointe d'humour mais également des pistes pour aborder tous les sujets y compris les plus douloureux.
Mes préférés : "Zoum", tout en poésie et en tendresse, "L'heure des mamans" avec son petit raton-laveur grognon (à juste titre !) ou, plus récemment, "Tous les cauchemars ont peur des bisous", un véritable remède anti-cauchemars ... et probablement le prochain album ?!
Merci à Utopique et bonne continuation
Eliane
Réponse d'UTOPIQUE :
Oh comme c'est chouette de lire un message comme celui-ci... Merci Eliane
Envoyé par Eliane Bishop

13-10-2016
Laurence PEROUEME Bonjour, Didier Jean et Zad
Je vous suis depuis des années et j'apprécie la qualité de vos choix et les thèmes abordés, souvent délicats. J'ai beaucoup aimé "Les artichauts" sur la violence conjugale, le texte est sobre et juste, les illustrations tout en finesse.
C'est toujours un plaisir pour moi de retrouver vos albums !
Laurence
Réponse d'UTOPIQUE :
Un bel album de Momo Géraud qui a trouvé sa place dans le paysage littéraire malgré une thématique délicate... Merci Laurence
Envoyé par Laurence PEROUEME

09-09-2016
Sylvaine BROSSEAU 6 février 2016, 18 h 30, à Dijon.
Le salon du livre jeunesse qui se tient salle Devosge à Dijon à l’occasion du festival “à pas contés” est en train de se terminer. Les exposants sont en train de remballer leurs livres, il est vraiment trop tard.
Trop tard ? Un seul stand est encore ouvert, celui des éditions Utopique.
Je regarde la table où une vingtaine de livres sont posés. Il y en a un qui attire tout de suite mon attention, par son dessin si gai et si coloré, et son titre “ C’était écrit comme ça”. Je le feuillette, et très vite je comprends de quoi il s’agit : Tulle, 9 juin 1944, les balcons de Souilhac...
Larmes d’émotion, souvenirs, et le besoin de dire à la personne qui était là ce qui me submergeait...
Mon père, Henri Brosseau, était officier à la Manufacture de Tulle à cette période. Il a mis longtemps à nous parler, à nous, ses 2 filles, de ce qu’il a vécu là-bas : l’horreur. Ses tentatives de négocier avec les Allemands pour qu’il y ait moins d’otages, les pendaisons auxquelles ses hommes et lui ont dû assister, les corps qu’ils ont dû recueillir et ensevelir...
Il a écrit un texte peu de temps avant sa mort, “la petite boulangère”, que je vous adresse.
J’ai acheté votre livre, il est pour ma sœur et moi pour le moment, mais il sera pour Lou, quand elle aura 12 ans, pour lui parler de son arrière grand-père qu’elle n’a pas connu.
Merci à vous pour ce très beau livre, et pour cette émotion intacte qu’il a fait ressurgir en moi.
Le seul livre que j’ai ouvert ce soir-là, 6 février 2016 à 18 h 30 à Dijon. Il n’était pas trop tard.
C’était écrit comme ça...
Réponse d'UTOPIQUE :
Merci Sylvaine pour ce témoignage émouvant.
Envoyé par Sylvaine BROSSEAU

07-09-2016
DAnielle Bonjour Utopique,
Je suis une fan de la première heure.
Dans les dernières sorties, "Tous les cauchemars ont peur des bisous" a beaucoup de succès auprès des enfants. Et "Le plus beau jour de ma vie" et "Petite Miss" m'ont permis de lancer des discussions avec eux.
Bravo ! continuez comme cela ! On attend les prochains livres avec impatience !
Danielle
Réponse d'UTOPIQUE :
C'est vrai que les albums Utopique sont des portes d'entrées pour ouvrir le dialogue entre les générations, entre les humains. Merci Danielle
Envoyé par DAnielle

07-09-2016