Le Plus beau jour de ma vie

Un album écrit par Béatrice RUFFIÉ LACAS
et illustré par ZAÜ

Un soir, Louis demande à son père, qui regarde la télé, quel a été le plus beau jour de sa vie. Puis, il interroge sa mère, qui travaille sur son ordinateur. Et enfin, il dérange sa grande soeur en pleine séance de SMS. Tous lui répondent rapidement, trop occupés par leurs écrans...

Code EAN : 9791091081207

More details

15,50€

... Le petit garçon révèle alors à sa famille que son plus beau jour à lui, c’était après la fameuse tempête, où l’électricité était coupée et toute la famille réunie à la lumière des bougies. C’est à ce moment là que son père, sa mère et sa soeur prennent conscience de l’importance de se retrouver pour des tempêtes de rire à partager.

Avec des mots simples et beaucoup de justesse, Béatrice Ruffié Lacas nous raconte ici une histoire très contemporaine.
Le grand Zaü a sorti ses pinceaux et ses encres pour croquer brillamment le portrait de cette famille qui nous ressemble tant.

Un album à lire en famille.

À partir de 6 ans

Quelques pages de l'album 

À FEUILLETER CI-DESSOUS


flipsnack_jours_noisette

Je savais que j’aurais pas dû lui mon- Pour découvrir l’auteur : http://www.emmanuelbourdier.com/ Collection 14 Derrière la menthe, ça sent la cigarette. Au début, lorsque les copains Mais le problème c’est qu’il est aussi...

  • Age à partir de 6 ans
  • Hauteur 32 cm
  • Largeur 22 cm
  • Poids 500 g
  • Prix : 15,50 €
  • Type d'ouvrage Album illustré 40 pages couleur
  • Date de parution AVRIL 2016

LI&JE

20 DECEMBRE 2016

Éteignez vos écrans…

Un soir, Louis demande à son père, à sa mère, à sa grande sœur quel était le plus beau jour de leur vie. Chacun lui répond rapidement, avant de replonger qui dans son émission de cuisine (le père), qui sur son ordinateur (la mère), qui sur son téléphone (la sœur).  Le soir, à table, pendant le repas silencieux,  Louis lâche que c’était le jour de la tempête. Étonnement général, jusqu’à ce que Louis évoque cette soirée, où toute la famille était réunie dans le salon. Alors, on décide de jouer tous ensemble, et d’éteindre les écrans.

Voilà un album sensible qui aborde le thème de la vie familiale détricotée par les écrans, le travail à la maison, l’omniprésence du téléphone. Chacun vit sa vie, dans son coin, dans sa bulle. La quête de Louis le conduit de pièce en pièce, d’univers en univers, jusqu’aux retrouvailles finales.  Le texte, d’une grande limpidité, fait la place belle aux dialogues, campant ainsi les personnages, leurs relations à eux-mêmes, confrontés à leur passé et à leur présent,  et aux autres. Les illustrations de Zaü, toutes en doubles pages, rendent bien ces univers particuliers, commençant par des plans moyens pour finir sur les gros plans de la famille réunie, dans un clair-obscur évocateur du bonheur d’être ensemble.

Un album à offrir en même temps qu’une tablette ou un téléphone portable…

Michel Driol

http://www.lietje.fr


LE LIVRE ET L’ECOUTE

JANVIER 2017

Lecteur :  Mireille SEILER, Psychologue, et les enfants du Centre Médico-Psycho-Pédagogique Charles Perrault, La Celle Saint-Cloud 

Notice : 

Le titre de cet album trouve son origine dans la question que le héros de l'histoire pose à 

chaque membre de sa famille : " Quel est le plus beau jour de ta vie ? "

Les illustrations épurées jouent sur les traits et donnent vie à cette histoire singulière.

En double page, ces illustrations permettent de lire les émotions des personnages.

A travers des mots simples et justes, l'auteur traite d'un sujet très actuel.

Le héros de cette histoire pointe un malaise familial qui n'est pas entendu dans toutes les familles et qui a pourtant toute son importance.

Plusieurs thèmes de discussions peuvent démarrer à partir de cet album, le principal étant : l'importance de la vie de famille pour acquérir et maintenir la confiance en soi.

Avis : Indispensable.


LIVR JEUN NANTES

Dernier Semestre 2016

Très bon livre 

Louis demande tour à tour à son père, à sa mère et à sa grande sœur quel a été le plus beau jour de leur vie. Chacun lui répond mais sans vraiment être à l'écoute ni attentionné et chacun se replonge vite dans sa télé, son ordinateur ou sa musique. Quand la famille se retrouve à table, Louis dit « Moi, c'était le jour de la tempête ». Personne ne réagit, si bien que le garçon répète. Cette fois, chacun le regarde avec surprise car la tempête avait causé des dégâts à leur maison. Mais Louis explique que le soir de la tempête fut le seul où ils se sont retrouvés à la lueur d'une bougie pour se raconter des histoires. Les parents comprennent alors que leur fils souhaiterait revivre de tels moments de partage et décident de jouer ensemble ce soir puis tous les vendredis soir. 

Une histoire simple pour dire la nécessité de faire des choses ensemble quand on vit sous le même toit, notamment pour les enfants qui peuvent se sentir rejetés quand chaque membre d'une famille s'isole dans une activité. C'est raconté dans une langue très accessible et de façon vivante avec de nombreux dialogues. Et c'est illustré de main de maître par Zaü, avec ses fameux traits épais à l'encre de Chine qui dessinent les personnages de la famille avec des expressions saisissantes dans des décors dépouillés. 

Un album réussi pour exprimer haut et fort que parler et jouer ensemble est essentiel au sein d'une famille. 

Cécile DENIS 

http://livrjeun.bibli.fr/opac/index.php?lvl=notice_display&id=31512 


NOUS VOULONS LIRE

n°210 DECEMBRE 2016 

Nouvelles lectures

Albums pour les plus grand (6/12 ans)

Très bon ouvrage

C’est simplement de la vie quotidienne que Zaü a croquée ici, des gens ordinaires, en gros plan ou plan moyen, vous et moi. Aimantés par leurs écrans, télévision, ordinateur, téléphone. C’est aussi une famille aimante dont la réponse à la question : quelle est le plus beau jour de ta vie ? montre toute l’affection des parents pour leurs enfants. Aussi ceux-ci sont-ils abasourdis quand Louis explique que le plus beau jour de sa vie fut celui de la grande tempête qui a abîmé leur maison : pourquoi ? parce qu’ils étaient restés dans le noir, sans télé, sans musique, à se parler : « on était ensemble ». Leçon salutaire pour la vie de famille…

Claudine Charamnac Stupar

http://www.nvl-cralej.fr/revue/numero-210/


BALAD’EN PAGE

DECEMBRE 2016 

Pourquoi est-ce que je l’ai aimé ? Tic tac, tic tac, tic tac… Les secondes s’écoulent rapidement ce soir où chacun est absorbé par son écran. « Papa, c’était quand, le plus beau jour de toute ta vie ? » La question du petit Louis s’envole dans le salon et ne trouve qu’une réponse rapide de la part de son père complètement plongé dans la télévision.

Tic tac, tic tac, tic tac… Les minutes s’écoulent rapidement ce soir où chacun est absorbé par son écran. « Maman, c’était quand, le plus beau jour de toute ta vie ? » La question du petit Louis résonne dans le bureau et reçoit une autre réponse hâtive de la part de sa mère très occupée par son travail devant l’ordinateur.

Tic tac, tic tac, tic tac… Les heures s’écoulent rapidement ce soir où chacun est absorbé par son écran. « Camille, c’était quand, le plus beau jour de toute ta vie ? » La question du petit Louis apparaît timidement dans la chambre et récolte une demi-réponse forcée de la part de sa grande sœur totalement perdue dans son téléphone.

Tic tac, tic tac, tic tac… Et si on arrêtait le temps ?..

Le dîner familial se poursuit en silence, chacun ayant trouvé refuge dans son propre univers, en oubliant l’autre. Un silence privé de paroles, privé de regards, privé de partage. Un silence où chacun est absent malgré sa présence physique. Un silence froid jusqu’au moment où une phrase prononcée par Louis s’élève au-dessus de la table : « Moi, c’était le jour de la tempête ». Une réponse à la question jamais posée, une réponse vive et engagée, une réponse surprenante, audacieuse et miraculeuse. Car elle va casser la glace de l’absence et de l’indifférence, elle va ranimer l’âme de la famille, elle va bouleverser la routine pour offrir à chacun « les plus beaux jours de leur vie » ensemble, dans la joie du partage.

Je le trouve d’une grande actualité et d’une justesse profonde, ce conte moderne né sous la plume de Béatrice Ruffié Lacas. Car, qui parmi nous, les parents, les adultes, ne se reconnaît pas dans ce genre de situation où, absorbés par la routine, nous ne prenons pas le temps d’écouter les questions de nos enfants et les messages qui y sont cachés ? Bien sûr, nous trouvons toujours une justification plausible, irrévocable, mais qu’est-ce qui peut être plus précieux que le temps passé ensemble en famille ?.. Voilà le message passé par l’auteure de cet album avec beaucoup de subtilité et de sincérité. Le message qui nous parle, qui nous touche, qui nous interpelle, qui nous fait réfléchir et voir notre vie différemment. Et qui peut nous faire changer nos habitudes.

Les illustrations en double page de Zaü accompagnent formidablement le texte et surprennent par leur force et leur expressivité. Je suis séduite par cette ambiance familière, tantôt douloureusement tendue, tantôt chaleureusement conviviale, rendue si puissante et si palpitante par l’illustrateur grâce aux mouvements inspirés de son pinceau et à une belle palette de couleurs bien contrastées. Le grand format de l’album permet d’autant plus d’apprécier ses qualités graphiques.

Un ouvrage riche et précieux qui prône l’importance d’une vraie communication au sein de la famille ainsi que le courage d’arrêter le temps pour le vivre pleinement avec ceux et celles que l’on aime. A lire absolument dans chaque famille !

Andrea Khylya

Balad' en page


JOURNAL DE L’ANIMATION

Des Livres et Vous

n°172 Octobre 2016

Papa est devant la télé, amande vont son ordinateur, la grande soeur avec un casque sur les oreilles, quand Louis arrive avec sa question : « C’était quand le plus beau jour de ta vie ? ». Et le soir au repas, tout est silencieux. La grande soeur envoie des sms sous la table, maman est dans ses pensées et papa garde un oeil sur la télé. Louis, notre héros, trouve l’espace d’un souffle pour dire avec une belle assurance : « Moi, c’était le jour de la tempête. » L’équipe des éditions Utopique nous propose un ouvrage attachant, relié au quotidien. Le lecteur pourrait se glisser dans cette famille… Quel plaisir de retrouver les coups de pinceau de l’illustrateur coloriste Zaü. Béatrice Ruffié-Lacas démontre cette situation par la finesse de son écriture. Cet album est un régal, du beau travail d’artisan.

Pierre Lecarme

le journal de l'animation


OCCE - Animation & éducation

Revue pédagogique de l’Office Central de la Coopération à l’École

Rubrique « Images & Pages »

n°255 : novembre 2016

« C’était quand le plus beau jour de ta vie ? » , Louis pose cette question, tour à tour, à son père, à sa mère, puis à sa grande soeur. Chacun d’eux, accaparé par son écran, lui répond rapidement sans se détourner de son occupation. Quand, le soir venu, pendant le dîner, Louis dit quel a été son jour préféré, la surprise est grande et… Papa, Maman et Camille, la grande soeur, vont réagir !

« Le plus beau jour de ma vie », une belle histoire qui questionne chacun quant à l’attention qu’il porte à l’autre en famille ou dans son cercle d’amis. Cet ouvrage, où texte et images se complètent avec une grande pertinence, offre l’occasion d’ouvrir un dialogue entre adulte et enfant sur cette question.

Philippe Paillard.

animeduc.occe.coop


TRANSAT FM - OPALIVRES a lu pour vous « Un livre par jour »/

 Sélection Opalivres Albums 2è semestre 2016 *=« Bien »

13 septembre 2016 

Une question qui semble banale « Quel est le plus beau jour de ta vie » posée par une enfant à ses parents et à sa sœur aînée va provoquer un électrochoc au sein de la famille…

Cette question si simple, Louis a déjà bien du mal à la faire entendre à son père qui regarde son émission préférée à la télévision, puis à sa mère qui travaille ses dossiers sur son ordinateur. Quand il tente de la poser à sa sœur, il commence par se faire rabrouer, elle est bien trop occupée à envoyer des SMS  …

Tous les trois, s’ils finissent par répondre, il semble que ce soit  plus pour se débarrasser de l’enfant afin de pouvoir se replonger rapidement dans leurs occupations…

C’est au repas du soir, alors que chacun d’entre eux reste dans ses pensées que Louis revient sur sa question ou plutôt sur celle que ses parents et sa sœur ne lui ont pas posée. Faisant comme s’ils lui avaient demandé quel était le plus beau jour de sa vie, il fait une réponse tellement surprenante qu’il les fait enfin sortir de leur mutisme…

Le jour préféré de Louis est celui de la tempête qui a endommagé toute la toiture de la maison !... C’est « n’importe quoi ! Pensent-ils….

Un album à faire  lire à toutes les familles chez qui les écrans ont pris le pouvoir, où tablettes, Télé, portables provoquent une conduite addictive, où la volonté d’être connecté avec le monde prime celle de communiquer avec les proches.

Un album indispensable pour renouer avec des relations familiales plus chaleureuses où l’enfant avec son regard simple et naïf amène les adultes et sa sœur aînée à réfléchir pour retrouver le plaisir d’être vraiment ensemble et non plus les uns à côtés des autres.  

A recommander à partir de 6 ans

Colette Deneux

Transat F.M.98.5MHZ 

OPALIVRES


L’AVIS INDEPENDANT - BLOG

18 SEPTEMBRE 2016 

Normalement, en tant que parents, on montre l'exemple : pas de téléphone / d'écouteurs à table, on évite au maximum la télévision pour privilégier les dialogues et sorties en famille.

Le petit Louis lui aimerait qu'il en soit ainsi dans sa famille. Il prend l'initiative de demander à chacun quel est le plus beau jour de leur vie. Le problème c'est que son père est absorbé à contempler la télévision et ne détourne même pas le regarde pour lui répondre. Sa mère, plongée dans son travail, ne répond guère mieux. Puis vient sa soeur : n'en parlons même pas.

Un très bel ouvrage qui montre l'importance des liens familiaux et du temps passé ensemble sans écran, d'autant plus émouvant que la demande émane de l'enfant.

Charlotte

https://www.lavisindependant.fr/litterature/jeunesse/nouveautes/


A VOS MARQUES TAPAGE - BLOG

16 SEPTEMBRE 2016 

Son père reste scotché tous les soirs devant le petit écran. Sa mère est toujours surbookée, le nez sur son ordinateur. Quant à  sa sœur aînée, si elle n’est pas pendue au téléphone, elle est coupée en permanence  du monde qui l’entoure, casque audio sur les oreilles… Au milieu de tout ça, petit Louis se sent un peu seul …A tour de rôle, il va aller demander à sa famille ce qui, pour eux, a été le plus beau jour de leur vie …Son père lui répond que ce fut la rencontre avec la mère de ses enfants … Sa maman, sa naissance et celle de sa sœur qui, quant à elle , des étoiles plein les yeux lui dit que c’est quand Arthur l’a invitée à danser pour la première fois … Et pour Louis, quel a été le jour le plus marquant de son existence ? Personne ne le lui demande … Alors, quand il va le dire, chacun va prendre conscience qu’il ne se comporte pas comme il le devrait …

Cet album grand format aux magnifiques illustrations met en garde contre le manque de communication avec beaucoup de clairvoyance et met en lumière l’importance de se parler et de passer des moments vraiment ensemble, en famille… Touchant et salvateur ! A partir de 6 ans.

Christine Le Garrec

http://a-vos-marques-tapage.fr/2016/09/15/le-coin-des-ptits-loups-n4/


VIVRE A CHALON - Entre-nous : parlons livres

04 AOÛT 2016

En lisant ce bel album, Le plus beau jour de ma vie, on mesure que le bonheur est bien souvent à notre portée mais que l’on n’ose pas l’attraper…

Le plus beau jour de la vie d’un de vos proches, enfants, petits-enfants, neveux ou filleules… ce sera, peut-être, quand vous lirez ce texte de Béatrice Ruffié Lacas et regarderez ces magnifiques dessins de Zaü en donnant un peu de temps à cet enfant qui attend tellement de vous… Non ?

Seul engagement à prendre dès le départ, au-delà de la lecture, c’est d’accepter de prolonger l’échange avec cet enfant qui ne manquera pas comme Louis d’attendre une bonne partie de jeu… Jouer ensemble, c’est si agréable !!!

Bon, ce n’est pas tout, j’ai une partie de Mille sabords à finir !!!

Michel BONNET

VIVRE A CHALON


BLOG MES MADELEINES

22 JUILLET 2016 

Album sur l’addiction aux écrans et la communication en famille

Louis demande à chacun des membres de sa famille quel fut le plus beau jour de leur vie. Muni de leurs réponses, il donne la sienne lors d’un dîner habituellement silencieux …

Mon avis : 

Notre vie hyper connectée (TV, ordinateur, téléphone portable, …) nous permet-elle encore de nous parler les yeux dans les yeux ? De comprendre l’âme de l’autre sans nous réfugier dans de bien commodes préjugés sociétaux ou personnels ? Pas sûr … Deviendrions-nous alors des « décrocheurs » de la vie familiale ?

La solution est simple à énoncer mais parfois difficile à mettre en place quand l’écran numérique envahit le monde scolaire (tableau numérique, ordinateur offert dès la 6ème par le Conseil Général, …) en plus du terrain familial (loisirs)

  • limiter l’accès aux écrans à 2h par jour
  • réinstaurer le dialogue familial

Regardez bien les visages en gros plans de cet album : les émotions s’y lisent, s’y développent et nous happent par leurs couleurs pétantes, pétaradantes. On peut presque raconter l’histoire en décrivant les illustrations en double page…

RICHARD Marie Christine 

BLOG MESMADELEINES


LE TEMPS DE VIVRE LIBRAIRIE - Newsletter

21 JUIN 2016

Ultrabranchés, numérisés, ou détachés des écrans:

Message tout doux d'un jeune enfant voulant retrouver le lien privilégié d'une soirée,"Je suis là, Papa!"

"Le plus beau jour de ma vie"

 Librairie Le Temps de Vivre - 87700 Aixe-sur-Vienne


LIVRALIRE

25 avril 2016

Le lundi, un bon livre
Résumé :
C’était quand, le plus beau jour de toute ta vie ? Sa question, Louis va la poser à ses parents puis à sa sœur ainée. Le père répond tout de suite, mais sans lever le nez de la télé. La mère rechigne : elle a encore plein de travail à l’ordi. Camille, casque aux oreilles, est en colère : son frère la dérange dans ses SMS. Mais au moins, Louis a la réponse de chacun. Au cours du dîner silencieux, il déclare posément que son jour fantastique à lui, c’est celui de la grande tempête. Stupéfaction ! Qu’est-ce-que cette nuit mémorable a apporté d’autre que des dégâts matériels à leur maison ?
Caractères :
On regarde et on lit ce grand album comme on visionnerait un court métrage : huis clos dans la maisonnée, gros plans sur les personnages pris sur le vif, dialogues dynamiques et efficaces. Belle association texte-image pour aborder le sujet actuel de l’addiction aux écrans qui appauvrit la communication au sein de la famille. Comme il y a la journée sans voiture, il pourrait y avoir la soirée jeu ! Le retour aux choses simples et à l’attention. Et si on suivait la proposition de l’auteur ?


LIVRALIRE

Livres à découvrir

  • Les Jours noisette

  • Paris-Paradis (Deuxième partie)

  • Paris-Paradis (Première partie)

  • Envole-toi !

  • C'était écrit comme ça

  • Zoum chat de traîneau

  • N'oublie jamais que je t'aime

  • Les 5 Poches

  • Les Larmes de Lisette

  • Le Magasin de souvenirs

  • Les Artichauts

  • Pimpon

  • Comme deux confettis

  • Parle-moi Papa

  • L'Heure des mamans

  • Mais quelle idée !

  • Mon Extra grand frère

  • TOUS LES CAUCHEMARS ONT PEUR DES BISOUS

  • Petite Miss

  • Paris-Paradis (Troisième partie)

  • La Musique de Rose

  • Papi Chocolat

  • Les Mots d'Enzo